Filtrer
AN-Griffa-cover-web

Giorgio Griffa

Auteurs : Bice Curiger, Giorgio Griffa, Francesco Manacorda
Descriptif 

: 24,5 x 31 cm, 72 pages.
Langue : français-anglais.
Parution février 2016.
Isbn : 978-2-35864-085-5.
Prix public : 24€.

COMMANDER

L’art de l’artiste italien Giorgio Griffa s’est développé sans bruit, avec une remarquable cohérence, en marge des mouvements artistiques majeurs animant communément les discussions. Et pourtant, au début de sa carrière dans les années 1960 et 1970, Griffa s’associa aux représentants de l’Arte povera aux côtés desquels il a fréquemment exposé. Par ailleurs, sa peinture « minimaliste » présenta en France des affinités avec le groupe Supports/Surfaces.
Élégantes, nues, non tendues, les toiles de Giorgio Griffa sont couvertes de lignes horizontales et déploient des nombres d’or dans un minimalisme gracieux et chaud. Une mélodie, un rythme, un vers de poésie, les signes peints en demi-teintes traduisent un certain lyrisme, que l’on retrouve également dans les poèmes de l’artiste.
Les toiles de Griffa recouvertes de peinture acrylique aux tons pastel, dont il dit qu’elles sont réalisées « par le pinceau, par ma main, la peinture, ma concentration, etc. », attestent du regard qu’il porte sur les artistes plus anciens, de son « ressenti à l’égard de la mémoire séculaire de la peinture ». Son exposition à la Fondation Vincent van Gogh Arles sous la direction artistique de Bice Curiger et ce catalogue présentent des travaux anciens et nouveaux, ainsi qu’un hommage stupéfiant à La Nuit étoilée de Vincent van Gogh (1889), intitulé Canone aureo 705 (VVG), 2015.

Exposition Giorgio Griffa, Fondation Vincent van Gogh Arles, du 13 février au 24 avril 2016.

Analogues-Semaine-395

Semaine 02.16

Maude Maris, à claire-voie, Galerie de l’Étrave,Espace d’art contemporain, Thonon-les-Bains

Deuxième de la saison 2015-2016, l’exposition de Maude Maris à la Galerie de l’Etrave, à Thonon-les-Bains, est l’occasion d’aller à la découverte du travail d’une jeune artiste apparu sur la scène artistique depuis quelques années. Toute entière dévolue à la peinture et au dessin, sa démarche n’en appelle pas moins d’autres pratiques telles que la sculpture ou la photographie. De fait, Maude Maris y recourt pour concevoir ce qui constitue les motifs de ses tableaux élaborés à partir de toutes sortes d’éléments – moulés, fabriqués ou récupérés -, qu’elle met en scène dans un studio miniature pour en tirer une image photographique qu’elle retient pour modèle. Ses peintures s’offrent alors à voir comme des compositions mi-figurées, mi-abstraites, qui mêlent références au corps, au paysage ou à l’architecture.

Semaine n°395, revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Philippe Piguet
Parution vendredi 15.01.2016

Édition papier, 16 pages, 4 € COMMANDER
Édition numérique, 1,99 € COMMANDER
Disponible également dans Semaine volume XVIII, à paraître en janvier 2016, 18€.

Semaine-volume17-couv-etui

Semaine vol. XVII

Descriptif : 17 x 24 cm, 6 numéros sous étui.

commander S’abonner

n° 386, Semaine 21.15, Up to date
Musée d’art de Toulon, diplômés de l’École supérieure d’art et de design de Toulon Provence Méditerranée
Text. Jean-Marc Avrilla, Edouard Monnet & Ian Simms

n° 387, Semaine 22.15, SO3, Art, biologie + (al)chimie, Art, biology
(Al)Chem(istr)y
Espace multimédia gantner, Bourogne
Text. Jens Hauser

n° 388, Semaine 25.15, Être étonné, c’est un bonheur ! Ardouvin, Bagot, Barbazanges, Brial, Chotard, Darrot,Davrinche, Pierre & Gilles, Rauzier, Rousseau, Villeglé
Chapelle de la Visitation, Espace d’art contemporain, Thonon-les-Bains
Text. Philippe Piguet

n° 389, Semaine 28.15, Céleste Boursier-Mougenot, i0,
Église Saint-Honorat des Alyscamps, Arles
Text. Frédérique Aït-Touati & Cécile Viguier

n° 390, Semaine 29.15, Jocelyn Robert, Interférences
Musée nomade 3, Musée des Beaux-Arts de Nantes, Muséum d’histoire naturelle, Maison régionale de l’Architecture des Pays de la Loire, Passage Sainte-Croix, Temple du Goût
Text. Blandine Chavanne et Sylvie Fleury

n° 391, Semaine 30.15, Pascal Pinaud, Sur la route
Frac Bretagne, Rennes
Text. Pascal Pinaud & Dominique Abensour

Parution : septembre 2015.
Période : mai-août 2015.
Isbn : 9-78235864-077-0.
Prix public : 18 €.
Abonnement 1 an, 3 volumes : 62 €.

SHetzel-cover

Suzanne Hetzel, Ailes, tirages numériques, 27 x 40 cm – souscription

Souscription pour l’ouvrage Suzanne Hetzel, Sept Saisons en Camargue à paraître en février 2016. Format 22,5 x 32 cm, 144 pages, français. Graphisme : Vincent Perrottet.

Sept saisons en Camargue s’appuie sur des rencontres avec des personnes qui habitent ce territoire pour aboutir à la production de photographies, de collectes de récits et d’objets, enrichies de documents d’archives et de photographies anciennes. L’ensemble des éléments sera réuni sous forme d’installations à l’occasion de l’exposition au Palais de Archevêché d’Arles du 24 février au 29 mars 2016. Cette publication – une forme de cahier – réunit des observations personnelles, des histoires rapportées par des personnes rencontrées, des pensées ou même des conversations de marché. Il y est question de la gestion des eaux des salins, de la photographie, d’un boucher chevalin, de la Montagne des Cordes, de Ernst Jünger, de Toni Grand, de la tauromachie, et de bien d’autres choses aussi attachées au territoire de la Camargue.

Frais de port inclus – livraison des tirages à la commande, livraison du livre à parution.

Suzanne Hetzel, Ailes / Calopteryx éclatant, 2015, 27 x 40 cm, tirage numérique

Suzanne Hetzel, Ailes / flamant rose, 2015, 27 x 40 cm, tirage numérique

Suzanne Hetzel, Ailes / papillon tigré du Canada, 2015, 27 x 40 cm, tirage numérique

commander à 29 € commander à 50 € commander à 75 € commander à 100 € commander à 125 €
un exemplaire du livre signé par l’artiste, au prix minimum de 29 euros ou plus en soutien au projet

commander un tirage photographique non encradé au choix + un exemplaire du livre signé par l’artiste au prix de 150 euros

commander un tirage photographique au choix + cadre fin bois de chêne + un exemplaire du livre signé par l’artiste au prix de 260 euros (préciser le titre de le photographie de votre choix)

commander deux tirages photographiques au choix + cadres fins bois de chêne + un exemplaire du livre signé par l’artiste au prix de 450 euros (préciser le titre des deux photographies de votre choix)

commander trois tirages photographiques + cadres fins bois de chêne + un exemplaire du livre signé par l’artiste au prix de 600 euros

Analogues-Semaine-40.15-cover

Semaine 40.15

Mathieu Dufois, la Mémoire des images, Galerie de l’Étrave,Espace d’art contemporain, Thonon-les-Bains

Première de la saison 2015-2016, l’exposition que consacre la ville de Thonon-les-Bains à Mathieu Dufois à la Galerie de l’Étrave inaugure un nouveau cycle articulé autour de l’idée générale désignée par l’expression « des mondes à part ». Le fil conducteur de ce propos tient au soin particulier qu’ont certains artistes d’adosser leur œuvre à l’élaboration de territoires fictifs, mémoriels, virtuels ou tangibles, dans lesquels ils nous entraînent à l’expérience d’un ailleurs. Une façon d’évasion dans le temps et dans l’espace qui résonne le plus souvent comme une nécessité intérieure tant pour échapper aux contingences d’un quotidien sclérosant que pour interroger le principe même de création.

Semaine n°393, revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Philippe Piguet
Parution vendredi 09.10.2015

Édition papier, 16 pages, 4 € COMMANDER
Édition numérique, 1,79 € COMMANDER
Disponible également dans Semaine volume XVIII, à paraître en janvier 2016, 18€

20151029_152636

Christiane Geoffroy, On dirait que j’étais… l’archipel des Kerguelen

Auteur : Christiane Geoffroy.
Descriptif 

: 14,5 x 19,5 cm, 104 pages, broché.
Langue : français.
Graphisme : Jérôme Saint-Loubert Bié.
Parution octobre 2015.
Isbn : 978-2-35864-080-0.
Prix public : 24€.

COMMANDER

Christiane Geoffroy a été lauréate de la résidence de création L’Atelier des ailleurs 2 qui a pour but de raconter autrement les Terres australes et antarctiques françaises, des territoires méconnus principalement dédiés à la recherche française. Christiane Geoffroy raconte les découvertes, rencontres, expériences et moments vécus dans ces territoires entre le 6 décembre 2013 et le 6 avril 2014. À travers le récit de son séjour, elle nous dévoile ses étonnements, ses incompréhensions et son émerveillement face à une double nature, géographique et humaine. L’exposition de Christiane Geoffroy, On dirait que j’étais… l’archipel des Kerguelen sera présentée au Frac Réunion du 28 août au 30 octobre 2015, à Piton Saint-Leu.

Publié avec le concours du Fonds régional d’art contemporain Réunion.

AN-tombeau-couv-sim

autour des œuvres de Céleste Boursier-Mougenot

Par Benoît Viguier

Que ne puis-je muer ma ressemblance humaine
En la forme de l’eau qui cette barque emmène !
Pierre de Ronsard

« Les télescopages, dans les œuvres de Céleste Boursier-Mougenot, laissent une empreinte durable chez celui qui en fait l’expérience ; une trace sensorielle, mémorielle, à la fois fragile et ténue. [...]
Ces traces, ces devenirs surgissent à nouveau dans la solitude, si peuplée, de la lecture. Au détour d’une page, les mots suscitent des rapprochements instantanés et joyeux. Les «vessels» de James Joyce, à la fois vaisseaux et récipients, font résonner les bols de porcelaine avec mes propres souvenirs d’enfant. La neige du «goût de néant» de Baudelaire m’engloutit avec une grande actualité dans sa rencontre avec le poste de secours recouvert de matière blanche en expansion sur la plage de Santa Monica. Les œuvres de Céleste Boursier-Mougenot, jamais ouvertement citationnelles, et sans doute pour cette raison même, me font à leur tour saisir ces textes oubliés, ouvrant des possibles qui semblaient à tout jamais refermés. »

Publié grâce à la collaboration d’Iconoscope, Montpellier, et avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, Drac Languedoc-Roussillon.

Auteur : Benoît Viguier.
Descriptif 

: 16 x 21 cm, 96 pages, broché.
Langues : français, anglais.
Parution juillet 2015.
Isbn : 978-2-35864-078-7.
Prix public : 17€.

COMMANDER

téléchargeR un extrait au format epub

Céleste Boursier-Mougenot, états seconds

Céleste Boursier-Mougenot, états seconds

états seconds présente des œuvres de 1995 à 2008, et soulève des questions incontournables de position du travail entre arts plastiques et musique. Les premières œuvres plastiques de Céleste Boursier-Mougenot s’incrivent en effet dans la suite de son expérience en tant que compositeur, de 1985 à 1994. Céleste Boursier-Mougenot entreprend alors de donner une forme autonome à sa musique en réalisant des installations.

Publié avec le Collège/Frac Champagne-Ardenne, Reims, Césaré, studio de création musicale, Reims, Frac Lorraine, Metz, Grand Café, centre d’art contemporain, Saint-Nazaire, Chapelle du Genêteil, centre d’art contemporain, Le Carré scène nationale, Château-Gontier, galerie Paula Cooper, New York et galerie Xippas, Paris.

Auteurs : Samuel Bianchini, Céleste Boursier-Mougenot, Christophe Kihm, François Quintin, Peter Szendy.
Descriptif : 17 x 24 cm, 208 pages, broché.
Langues : français, anglais.
Parution : avril 2008.
Isbn : 9782915772074.
Prix public : 32 €.

Commander

Céleste Boursier-Mougenot, index in progress

L’œuvre intitulée index, présentée pour la première fois au Frac Champagne-Ardenne l’été 2006, analyse par un programme informatique l’activité scripturale et en extrait des éléments textuels pour produire une partition musicale. Cette partition est transmise à un piano de type disklavier qui les joue en direct. Dans l’exposition, un dactylographe saisit du texte sur ordinateur, retranscrit par le piano. Dans le livre états seconds publié par Analogues, l’ensemble des textes est interprété musicalement par le dispositif d’index. Cet enregistrement pour piano en accès libre ci-après permet une double lecture du livre : littéraire et musicale. L’enregistrement de la musique est réalisé avec deux dactylographes, un canal pour le texte français, l’autre pour le texte anglais, faisant aussi de ce livre un « catalogue résonné ».