Filtrer
galeriequatreeteindien

été indien(s), Arles

été indien (s) #2
Rencontre avec Rodolphe Huguet vendredi 20 septembre à partir de 18h30 à la galerie quatre.

https://eteindiens.com/

 

 

 

 

Analogues-Vasseux-2018-couv

Arnaud Vasseux, Pièces non balayées

Auteurs : Philippe Cyroulnik, Olivier Kaeppelin, Fabien Faure, Arnaud Vasseux, Sally Bonn, Emmanuel Latreille, François Durif.
Descriptif 

: 22 x 30 cm, 160 pages, broché.
Langues : français, anglais.
Parution décembre 2018.
Isbn : 978-2-35864-110-4.
Prix public : 32€.

commander

La succession des Cassables, sculptures éphémères réalisées par Arnaud Vasseux, contribue à dégager une position autant par rapport au champ élargi de la sculpture que par rapport au médium exposition. Cette monographie formule précisément l’évidence d’une relation singulière d’Arnaud Vasseux à l’exposition : chacune d’elle, abordée ici comme une étape, se caractérise par la présentation de ces Cassables construits à même le lieu. Au terme de l’exposition, ces sculptures doivent être détruites. Il en demeure sinon le souvenir, un ensemble de photographies, et parfois de textes qui constituent les archives de la pratique d’Arnaud Vasseux.
Les auteurs sollicités ont chacun choisi une ou deux œuvres observées et expérimentées à l’occasion d’une de ses étapes. Ils construisent une communauté de regards individualisés au contact de situations différentes, ce qui, parfois, n’exclue pas l’attention aux mêmes objets. Si les choses se construisent dans une relation au lieu et au contexte d’accueil,
c’est que l’atelier n’est plus seulement à entendre comme un lieu fixe ni comme le lieu privilégié où se réalisent les choses. L’atelier, dès lors, est à comprendre comme un lieu mobile, un lieu en déplacement, un lieu ouvert à d’autres lieux, à d’autres situations et à d’autres rencontres. Qu’en reste t-il une fois l’exposition achevée et comment ce qui reste est mis en partage ? Quels points de vue peuvent rendre compte d’une relation vécue et réflexive à l’expérience proposée par cette confrontation entre ce qui existe et ce qui est construit et ajouté ?
Photographies, documents, textes, notices et légendes se sont accumulés au fil d’une quinzaine d’étapes depuis 2011 (la précédente monographie est parue début 2011). Ces traces et prolongements des expositions, pour la majorité inédits, témoignent de ce qui a eu lieu. Leur articulation dégage ce qui est redéfini des enjeux du travail d’une étape à l’autre.

Publié avec le soutien Publié avec le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille, l’association Voyons Voir.