Semaine 18.17

Claudine Drai
Le Lien des Mondes
avec la complicité d’Hubert Barrère, d’Olivier Kaeppelin et de Guy Martin
Magazzino Gallery
Palazzo Contarini-Polignac,
57e Biennale de Venise

À l’occasion de la 57e édition de la Biennale de Venise, Claudine Drai met en jeu une rencontre entre art contemporain, poésie, art culinaire et haute courure, avec le créateur de mode Hubert Barrère, l’écrivain Olivier Kaeppelin et le chef étoilé du Grand Véfour Guy Martin. Artiste plasticienne française, Claudine Drai a depuis toujours comme sujet les relations entre la matière et l’immatière, entre le dessin et la sculpture, entre la trace et le diaphane, entre l’apparition et la disparition. Elle fait surgir des personnages, elle crée des reliefs, des peuples, des paysages de papier. Avec sa texture blanche, fragile, transparente, et grâce au tissu, à la soie, aux parfums, elle fait naître des espaces et des formes : ceux de la feuille, du tableau, de la sculpture, mais aussi du corps, des sens, ou encore des illusions et des utopies. La nature de son art est la transformation, la transmutation des figures jusqu’à ce qu’elles vous échappent. Elle associe à ses oeuvres le rythme, la silhouette du danseur, les signes, les mots, non ceux du discours mais ceux du poème. L’artiste fait du corps un revenant, un funambule, un ange, un messager allant d’une sensation à l’autre. Son oeuvre s’apparente, selon Olivier Kaeppelin, à « une traversée aventureuse des êtres, sans cesse appelés à vivre l’intensité d’une renaissance ».

Semaine n°412, revue hebdomadaire pour l’art contemporain
Auteur : Claudine Drai, Olivier Kaeppelin, Gilles Weil
Parution vendredi 05.05.2017

Édition papier, 16 pages, 4 € COMMANDER
Édition numérique à paraître, 1,99 € COMMANDER
Également disponible dans Semaine volume XXI, janvier-juin 2017 (à paraître en juillet 2017), 18€.

Catégorie: Semaine, Semaine hebdomadaire papier

Tags: